Byron Velvick, un pro de la team Livingston Lure

Byron-Velvick

Nassa: Bonjour, pourriez-vous, vous présenter en quelques mots?

Byron: Je m’appelle Byron Velvick, je pêche depuis mes 13 ans et je participe aux tournois majeurs depuis plus de vingt ans.

Nassa: Comment préparez-vous vos tournois de pêche professionnelle?

Byron: J’étudie la météo, les conditions sur le lac (reliefs, structures, etc), les modèles de leurres utilisés de la saison lors des précédents tournois et bien sûr ceux utilisés par les locaux.

Nassa: Au cours d’un tournoi professionnel collaborez-vous avec d’autres pêcheurs pro? Si oui, lesquels?

Byron: Oui, je travaille avec Ish Monroe, Skeet Reese et Rick Clunn.

Nassa: Lorsque vous attaquez une compétition avec une stratégie  et que soudain les conditions météorologiques changent, avez-vous un plan de secours?

Byron: Tout le temps! Le meilleur de la pêche vient souvent avec ce que vous avez trouvé pendant la compétition.

Nassa: Pensez-vous que les pêcheurs professionnels d’aujourd’hui sont aussi bon, sinon meilleurs que ceux d’avant l’ère 2000?

Byron: Aujourd’hui la technologie offre des années lumière d’avance aux pros et donc les rends meilleurs.

Nassa: Que pensez-vous du circuit professionnel aujourd’hui ?

Byron: Qu’il est bien rodé et tout est organisé à la perfection car ce sont des professionnels qui se chargent de tout.

Velvick-Clear-Lake
c46bd04d5d763ff569f78f7f60c43bd2

Nassa: Si vous étiez en charge des tournois Pro changeriez-vous quelque chose?

Byron : Non je laisserai tel quel, mais j’augmenterai les gains.

Nassa: Quels serait votre rêve dans le circuit Pro Elite ?

Byron: Gagner le Basmaster Classic et l’AOY.

Nassa: Etes-vous familier des compétitions en Europe?

Byron: Oui je fûs invité par le consulat Espagnol et j’étais le Capitaine de l’équipe Américaine pour l ‘Euro-Cup. J’ai également péché en Italie et au Japon.

Nassa: Souhaiteriez-vous participer à nouveau a un tournoi Européen?

Byron: Avec plaisir.

Nassa : Quels sont vos occupations en dehors  du circuit?

Byron: Je pratique le VTT, le tennis, je m’entraîne en salle de sport, et je joue au poker.

Nassa: Y’a t-il quelqu’un qui en dehors de la pêche vous aide dans l’organisation de votre circuit ?

Byron: Non, je m’organise seul.

Nassa: Avez vous des secrets pour la pêche du black-bass que vous ne dévoilerez à personne ?

Byron: Absolument.

Nassa: Combien de jours et de kilomètres faites-vous par an pour le circuit professionnel?

Byron: Je pratique environ 180 jours par an et fais environ 50 k miles par an.

byron scene

Nassa: Quels conseils donneriez vous à un pécheur pour devenir professionnel?

Byron: Restez concentré, ne pensez pas à l’événement, focalisez -vous à la recherche de poissons pendant la compétition. N’insistez pas sur vos bons et mauvais jours.

Nassa: Est-il difficile de trouver des sponsors pour les Pro?

Byron: Oui ça l’est beaucoup plus que les années précédentes car il y a de plus en plus de concurrence…

Nassa: Merci beaucoup de la part des pécheurs français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *